Sésame est un centre d’accueil et de soins ambulatoires

pour usagers de drogues, personnes toxicodépendantes et proches.

 

 

Rue de Bruxelles, 18

 

 

5000 Namur

 

 

 

Tél. : 081 23 04 40  -  Fax : 081 26 03 15

 

 

 

info@sesame.be

 

 

 

Heures d’ouverture du service : le lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h à 17h et le jeudi de 13h à 17h.

Nous recevons exclusivement sur rendez-vous de 9h à 12h.

Une permanence est organisée de 13h à 17h.

Procédure de prise en charge

Toute demande de prise en charge est entendue lors d’un premier entretien et présentée ensuite en réunion d’équipe. L’objectif de cette réunion est de proposer la réponse la plus adéquate en termes de suivi ou d’orientation externe. L’équipe tient compte des spécificités de chaque situation et de chaque personne et offre une prise en charge adaptée au cas par cas.

Participation financière

Les tarifs INAMI sont en vigueur pour les consultations médicales. Nous appliquons le tiers payant selon le statut d’assurabilité du patient (OMNIO, BIM, etc). Le coût des consultations psychologiques se négocie au cas par cas afin de favoriser l’accès aux soins. Les entretiens et accompagnements sociaux sont gratuits.

Quelques règles en vigueur à Sésame

Afin de garantir les meilleures conditions et le confort de chacun, il est demandé de veiller à ne pas apporter de poduits psychotropes à Sésame et d’adopter une attitude de respect tant vis-à-vis des autres consultants que vis-à-vis des travailleurs et du matériel mis à disposition.
Sésame se conforme aux normes d’agrément du Service Public Wallonie. Le service est attentif au respect des droits du patient (loi du 20.08.2002 consultable sur le site www.patientrights.be).


Sésame garantit la qualité du service, le libre choix du praticien, le droit à l’information, le consentement au taitement proposé, la protection de la vie privée, le dossier médical, le recours à la médiation (décret du 6.11.2008).


En ce qui concerne ce dernier point, le bénéficiaire est en droit d’introduire au Gouvernement, à l’Administration, à l’organisme public ou au Bourgmestre une plainte relative au fonctionnement d’un service ou d’une institution en matière d’action sociale ou de santé. La procédure à suivre lui est communiquée dans le petit document qui accompagne ce dépliant. Cette procédure est également affichée à l’accueil.